Title Background

Blogue

Ferme-la et ouvre-les!

Article

– Oui… bon… d’accord… je comprends… mais je… oui… bon… d’accord…

Est-ce qu’elle va finir par arrêter de parler? Moi aussi, j’ai quelque chose d’intéressant à dire. Si ça continue comme ça, je (autrement dit toi, qui lis cet article) vais finir par oublier mon idée. Ça fait au moins mille fois que j’essaie de parler.

– Tu m’écoutes? Tu as l’air un peu distrait.

Et en plus, elle se demande si je l’écoute! Elle est bien bonne, celle-là! Écouter, c’est tout ce que je fais depuis une heure!

– Évidemment que je t’écoute!

– Alors qu’est-ce que je viens de dire?

Ah non! ça ne va pas recommencer!

– Comment veux-tu que je retienne tout ce que tu dis? Mais je t’écoute, tu le vois bien, non? Tu ne me laisses rien dire de toute façon.

Bon, apparemment, elle n’a rien à ajouter… pour une fois. Je peux enfin en placer une. Attention! Prêêêt? C’est parti!

Ça fait du bien de pouvoir parler de ce qui m’intéresse. Ça fait maintenant une bonne dizaine de minutes qu’elle m’écoute lui raconter ma vie passionnante. La chanceuse!

Mais c’est bizarre, elle n’a pas l’air intéressée par ce que je dis. Je devrais peut‑être lui demander ce qui se passe.

– Tu m’écoutes? Tu as l’air un peu distraite.

– Tu vois, c’est exactement l’effet que ça fait.

Et c’est reparti pour une autre chicane!

– Mais qu’est-ce que j’ai encore fait?

– Tu n’écoutes rien, mais tu veux qu’on t’écoute.

Mais c’est elle qui n’écoute rien!

– Regardez qui dit ça!

Et elle s’en va en plus! Comme si tout était ma faute! C’est elle qui a un problème.

Peu importe, le silence est revenu. Ahhh! enfin un peu de calme!

C’est bizarre, je ne me sens pas très bien. Est-ce que c’est la poutine du souper? Le gâteau au chocolat du dessert? Non, c’est autre chose. Ce n’est pas physique… mais je me sens mal.

– Pourquoi?

Quoi? Qui est-ce que… Ah! c’est encore mon vieux copain qui me montre à prendre soin des autres.

– Juste au bon moment, comme toujours!

– C’est vrai, mon ami.

D’habitude, il apparaît quand j’ai un problème. Je me demande bien ce qu’il va trouver aujourd’hui. Après tout, ce n’est pas ma faute cette fois-ci.

– Tu sais pourquoi tu ne te sens pas bien, pas vrai?

Parce que ma conjointe n’est pas capable de m’écouter quand je parle.

– Tu en es sûr?

Comment est-ce que… j’oubliais : il sait toujours tout ce que je pense.

– J’ai écouté tout ce qu’elle avait à dire, mais elle n’a pas été capable de faire la même chose pour moi.

Il ne répond rien? Tiens, c’est nouveau, ça. Est-ce que je serais en train de le coincer, pour changer? Ce serait bien la première fois.

– Tu te souviens de ce que je t’ai déjà dit sur l’importance d’être attentif à la présence des autres?

– Évidemment!

– Il y a quelques minutes, est-ce que c’est comme ça que tu as agi envers ta conjointe?

– Je sais ce que vous voulez dire, mais je l’écoutais!

– Tu l’écoutais ou tu faisais semblant de l’écouter?

Là, je pense qu’il m’a eu! En réalité, j’avais l’air d’écouter, mais j’attendais seulement qu’elle ait fini de parler pour pouvoir lui raconter ma journée. Et maintenant que j’y repense, je lui ai fait exactement ce que je lui reprochais, c’est-à-dire manquer d’intérêt. Ce n’est pas vraiment surprenant qu’elle ait réagi comme elle l’a fait.

– Je vois que tu commences à comprendre.

– Oui, mais je pensais que les choses intéressantes que j’avais à raconter…

– … justifieraient le fait de ne pas écouter?

Et bing! en plein dans le mille! Là, je ne sais vraiment plus quoi dire.

– Ne te juge pas trop durement. Tu fais de ton mieux et tu viens de faire une prise de conscience. C’est plutôt encourageant, non?

– C’est vrai.

– Personne ne te demande d’être parfait. Rappelle-toi seulement que les gens ont besoin de ta présence, donc prends bien soin d’être vraiment attentif à ce qu’ils te disent.

Je me sens déjà mieux.

– Merci beaucoup de m’aider encore une fois!

– C’est un très grand plaisir!

Si je me fie à mon expérience, il va dire…

– Je dois y aller.

Je le savais!

– Avant de partir, est-ce que vous avez un dernier conseil à me donner?

– Ferme-la et ouvre-les!

Quoi? Je veux lui demander pourquoi il dit ça, mais je sens qu’il est déjà parti.

Alors que suis encore bouleversé par ce qui vient de m’arriver, je vois ma conjointe, qui approche. Curieusement, je remarque sa bouche et ses oreilles, ce qui me rappelle le conseil de mon ami. Je ferme ma bouche et j’ouvre mes oreilles : j’écoute avec un réel intérêt sans essayer d’interrompre ma conjointe. Comme par magie, son visage s’illumine d’un magnifique sourire. Bingo!

Maintenant, je sais ce que je vais faire la prochaine fois que quelqu’un veut me parler!

***

Tu as aimé cet article? Procure-toi le livre 1 + 1 = 1 : formule du bonheur!

Rendez-vous au milieu du mois avec l’expansion du blogue!

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Témoignages